750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lasagnes aux asperges vertes et tomates cerise jaunes

Quel temps instable! On ne se croirait pas au printemps. Et pourtant si. Sur les étals des primeurs, l'asperge verte est enfin là. 

Je vais vous faire une petite confidence : Mister B. en est raide dingue. Et comme la saison est courte, on en mange très très souvent. 

Sa version préférée? Grillées à la plancha, un filet d'huile d'olive, fleur de sel et copeaux épais de parmesan. Une merveille!

 

Aujourd'hui, je vous propose l'asperge verte en version féminine. Vous voyez ce genre d'assiette que l'on déguste entre filles, légère et  gourmande. A savourer accompagné de rires, d'une vraie complicité et d'un bon verre de rosé (à consommer avec modération bien sur!)

 

Ingrédients pour 4 personnes : 8 feuilles de lasagne, 2 bottes d'asperges vertes, 250g de tomates cerise jaunes, 20cl de crème fraîche, 10 cl de vin blanc sec, 2 échalotes, 3 cs d'huile d'olive, des copeaux de parmesan, des pignons de pin,8 tranches de jambon serrano très fines

Lavez et pelez les asperges. Faites-les saisir dans les 3 cs d'huile d'olive chaude. Laissez cuire pendant 10 à 15 minutes. Les asperges doivent rester légèrement croquantes. Réservez-les. Remplacez-les par les tomates que vous saisissez 5 minutes. Salez et poivrez les légumes.  Pendant ce temps faites bouillir de l'eau salée. Mettez les feuilles de lasagne. Faites cuire 5 min. Dans une casserole, versez la crème, le vin blanc, les échalotes pelées et émincées. Faites  doucement épaissir. Salez et poivrez.

Procédez au montage : déposez une feuille de lasagne. Par-dessus déposez les asperges vertes, les tomates cerise,2 tranches de jambon serrano. Ajoutez de la crème puis une autre feuille de lasagne. Terminez par le reste de crème. Parsemez de copeaux de parmesan et de pignons de pin grillés.

Régalez-vous, c'est un ordre!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article