750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les quatre accords Toltèques

les quatre accords Toltèques

Ce livre est dans ma Pal depuis au moins cinq ans. Une de mes chères amies me l'avait conseillé. J'avais donc ouvert les premières pages mais les mots ne m'atteignaient pas. J'avais beau lire les phrases, je n'en saisissais pas le sens. Je pense, en fait, que je n'étais pas prête.

 

A l'époque, la spiritualité pour moi, c'était pousser des "hummmm" et s'asseoir en tailleur en s'en décrocher les hanches.

C'était ne boire que de l'eau et se nourrir de jus verts. 

L'introspection personnelle, une perte de temps...Un fourre-tout  d'émotions. Ces émotions que je voulais laisser enfouies au plus profond de moi. Je m'étais construite ainsi. Cela me convenait...

Mais je me cachais.

La vie se charge de vous rattraper. Contre votre gré, elle vous saisit par la main et vous amène là où tout commence. Elle vous ouvre la conscience et vous prouve combien vous avez fait fausse route jusqu'à présent.

Vous êtes à moitié cassée mais réparable. Ouf!

Et sans chirurgie esthétique! Juste avec la force de l'esprit et du corps. 

Et ensuite...on se sent tellement mieux. En accord avec soi, les autres, la nature et l'univers. 

Et voilà, comment cinq années plus tard, je suis là, installée à mon ordinateur, avec le besoin irrépressible de vous parler de ce fabuleux bouquin!

Que j'ai enfin compris! La lecture, cette fois, était claire, limpide et tellement évidente.

Faire un résumé est impossible. Parce que, comme vous l'avez compris, chacun y trouve ce qu'il est venu y chercher. Cependant, j'ai relevé quelques phrases qui me semblent justes. Ce sont ces extraits que je souhaite partager avec vous dans cet article.

 

Le premier accord toltèque : QUE VOTRE PAROLE SOIT IMPECCABLE

Votre parole est votre pouvoir créateur...Chaque être humain est un magicien. Par notre parole, nous pouvons soit jeter un sort à quelqu'un, soit l'en libérer.

Imaginez que chaque fois que quelqu'un vous fait part d'une rumeur, il introduit un virus dans votre esprit, ce qui assombrit un peu plus la clarté de votre pensée.

Réfléchissez au nombre de fois où vous avez médit de la personne qui vous est la plus chère, dans le seul but que les autres soutiennent votre point de vue. 

Votre opinion résulte de vos croyances, de votre propre égo, et de votre propre rêve.

Dites-vous combien vous êtes formidable, combien vous êtes fabuleux. Dites-vous combien vous vous aimez. Servez-vous de la parole pour rompre tous les petits accords qui vous font souffrir.

Le deuxième accord toltèque : QUOIQU'IL ARRIVE, N'EN FAITES PAS UNE AFFAIRE PERSONNELLE

Vous faites une affaire personnelle de ce qui vous est dit parce que vous y donnez votre accord. La raison pour laquelle vous vous faites piéger est ce que l'on appelle l'importance personnelle c'est-à-dire l'importance que l'on se donne : s'accorder de l'importance, se prendre au sérieux, ou faire de tout une affaire personnelle, voilà la plus grande manifestation d'égoïsme.

Vous faites tout un plat d'un petit rien, parce que vous avez besoin d'avoir raison et de donner tort à autrui.

Peu importe ce que vous pensez de moi, je n'en fais pas une affaire personnelle. Ce que vous pensez, ce que vous ressentez, c'est votre problème, pas le mien. C'est votre façon de voir le monde. Mais ce n'est pas ce que je vous dis qui vous blesse : ce sont vos propres plaies intérieures qui réagissent lorsqu'elles sont touchés par mes propos. Vous vous blessez vous-mêmes.

Les humains sont d'accord de s'aider mutuellement à souffrir. Si vous avez besoin qu'on vous maltraite, vous trouverez facilement quelqu'un pour le faire.

Quand vous aurez pris l'habitude de ne jamais faire une affaire personnelle de ce qui vous arrive, vous vous éviterez de nombreux problèmes dans votre vie. Votre colère, votre jalousie et votre envie disparaîtront, et même votre tristesse...

Le monde entier peut vous calomnier : du moment que vous n'en faites pas une affaire personnelle, vous êtes immunisé.

Le troisième accord toltèque : NE FAITES PAS DE SUPPOSITIONS

Il faut toujours mieux poser des questions que de faire des suppositions, parce que celles-ci nous programment à souffrir.

Nous ne cessons de supposer car nous n'avons pas le courage de poser des questions.

Si vous ne comprenez pas quelque chose, il vaut mieux poser une question et être au clair plutôt que de faire des suppositions ou de prêter des intentions à autrui. Le jour où vous cesserez de le faire, vous communiquerez de façon propre et claire, libre de tout poison émotionnel. Si vous ne faites plus de suppositions, votre parole devient impeccable.

 

Le quatrième accord toltèque : FAIRE TOUJOURS DE SON MIEUX

Fais de ton mieux, et peut-être apprendras-tu que, peu importe la durée de ta méditation, tu peux vivre, aimer et être heureux.On se fait du tort de multiples manières lorsqu'on n'aime pas qui l'on est.

Si on aime ce qu'on fait, si on fait constamment de son mieux, alors on jouit pleinement de la vie.

"J'ai fait de mon mieux" : vous n'avez aucun regret. Voilà pourquoi on doit toujours agir pour le mieux. Ce n'est pas un accord facile à conclure et à respecter, mais il va vraiment vous libérer.

Etre dans l'action, c'est vivre pleinement. L'inaction est notre manière de nier la vie. L'inaction, c'est rester assis devant la télévision chaque jour pendant des années, parce que vous avez peur d'être vivant et de prendre le risque d'exprimer qui vous êtes.

Agir, c'est être vivant. C'est prendre le risque de sortir de votre coquille et d'exprimer votre rêve.

Lorsque la vie vous prive soudain de quelque chose, détachez vous-en...Se détacher du passé signifie être capable de savourer le rêve que vous vivez en ce moment même...Vous êtes né avec le droit d'être heureux...le droit d'aimer, de vous réjouir et de partager votre amour.

Dites non lorsque vous voulez dire non, et oui quand vous voulez dire oui. Vous avez le droit d'être vous-mêmes. Et vous ne pouvez être vous-mêmes quand faisant de votre mieux.

Gardez votre attention concentrée sur aujourd'hui et demeurez dans l'instant présent. Vivez simplement un jour à la fois.

 

Voilà quelques extraits qui, je pense, résume bien le contenu de l'ouvrage. 

Vous ne trouvez pas que ça bouscule beaucoup de choses? 

Le changement n'est pas un voie facile. Chassez ses habitudes de pensées n'est pas aisé. Bien au contraire.

Mais y parvenir offre une réelle qualité de vie. 

Chaque jour qui passe, j'essaie de me répéter ces accords et de prendre de la distance par rapport à certains préjugés.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fran Viva 14/04/2018 00:27

J'aime tout ce que tu écris, tu le sais Sabine. Mais... Là, tu tapes en plein dans le mille ! Ce livre ne me parlait pas non plus... Sans doute, comme toi, n'étais-je pas prête... Je le suis maintenant et je suis en train de le relire. Et combien cette fois, il trouve un écho en moi...
Si je peux me permettre, je te conseille (mais peut-être l'as-tu déjà lu, le "Manuel du guerrier de la lumière" de Paulo Coelho. Je suis sûre que tu y trouverais ton bonheur aussi ;)

En voici quelques phrases choisies... :

"Un guerrier ne passe pas ses jours à tenter de jouer le rôle que les autres ont choisi pour lui.

C’est pour cela qu’ils sont guerriers de la lumière. Parce qu’ils se trompent. Parce qu’ils se posent des questions.

N’écoute pas les offenses, elles ne vont pas accroître ton habileté. Tu vas te fatiguer inutilement.

Il est dangereux de demander un conseil. Il est encore plus risqué d’en donner un.

Le guerrier de la lumière se moque des commentaires : il sait que toute la colère et tout le courage d’un oiseau sont vains devant le chat. Dans de telles situations, le guerrier de la lumière fait preuve de patience. L’ennemi s’en ira vite en provoquer d’autres.

C’est parce qu’il pense être ce qu’il dit, que le guerrier de la lumière finit par devenir ce qu’il affirme être.

Ne t’arrête pas au souvenir des moments pénibles, mais à la joie d’avoir traversé cette épreuve".

Ce livre, philosophique (et psychologique) devrait te plaire, je pense.

Je t'embrasse et continue de nous enchanter avec tes mots, sur ta vie, sur tes passions, sur la Nature, sur tes amours, sur tes lectures, tes choix de vie, tes doutes, tes peurs, tes rêves...
Et MERCI !

Sam 14/04/2018 17:37

merci...toi aussi tu sais me toucher. Des bisous