Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le goût des choses

Le goût des choses

En escarpins, baskets, tongs ou pieds nus, du clavier au potager, du bureau à la cuisine, de l'écriture de romans à celle de recettes, de la déco à la mode, je virevolte pour trouver le goût des choses ...

Des mots au manuscrit...

Des mots au manuscrit...

"C'est tellement toi...", m'as-tu dit hier lors de notre balade. Comme ça, sans raison puisque nous parlions de tout autre chose.

"Qu'est-ce qui est tellement moi?", t'ai-je demandé m'arrêtant net de marcher et croisant les doigts pour que la prochaine phrase que tu allais prononcer soit celle que je souhaitais entendre.

"Ecrire...Ton roman...l'édition..."

Merci...

Oui, je suis comme ces dizaines de milliers de personnes, ces millions sûrement, qui ne vivent qu'à travers les mots qu'ils écrivent, ceux qu'ils lisent, qu'ils entendent, qu'ils devinent...

Banalement - et fatalement aussi - ces lettres mises bout à bout sont telles des petites bulles d'oxygène qui me permettent de respirer, d'espérer. Sans elles, je ne suis pas moi. 

Et tu l'as compris...

Aujourd'hui, il pleut. La chaise devant mon clavier est occupé par Snow, notre machine à ronrons. Mon assistant... Il m'attend et désespère d'entendre mes doigts tapoter les touches. Il aime ce son un peu rugueux, parfois brutal, souvent mécanique et saccadé. Il en ronronne encore plus fort.

Mais voilà, je suis bloquée. Mon amour pour les mots est moins fort que ma peur de ne pas être lue.

Alors, j'ai fait ce que je fais à chaque fois que les mots m'abandonnent et me manquent. Je me blottis sous la couette, une tasse de tisane bien chaude dans la main gauche et la télécommande dans la main droite. 

Hasard? Destin? Fatalité? Je tombe sur un feuilleton racontant la vie de JK Rowling quand elle était encore Joanne. Je ne retiens que cette image du jour où elle tient entre ses mains son roman enfin édité. 

Cette sensation de fierté. Cette fierté attendue aussi des autres...Alors, j'ai eu envie de m'installer à mon clavier. La machine à ronrons n'avait pas bougé de place...

Mon manuscrit a été envoyé a plusieurs maisons d'édition. J'attends les retours. Je sais que c'est long, très long et qu'un refus, puis un autre et encore un autre ne signifieront pas que ce que j'ai écrit est mauvais. Ce sera seulement une façon de me faire comprendre qu'il y a encore d'autres éditeurs à contacter. 

Alors, armée d'une patience qui ne me ressemble pas, je commence à écrire le Tome 2. 

Voici, en photos, les lieux qui m'inspirent...

 

Des mots au manuscrit...
Des mots au manuscrit...
Des mots au manuscrit...

Merci à vous d'avoir pris le temps de lire ces quelques lignes...

"Mais qu'est-ce qu'elle aime les points de suspension!", êtes-vous en train de penser.

Oui, je l'avoue, ils sont une façon de laisser vagabonder nos âmes...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MuD 25/10/2016 10:51

Courage à vous, et patience...
Souvent, l'idée de mettre sur une page tous les mots et histoires d'animaux que j'ai dans la tête m'a traversée l'esprit... Mais je n'ai jamais concrétisé...

Sam 25/10/2016 11:08

Il faut oser! Concrétiser ses envies d'écriture! J'écris parce que j'en ai besoin. Parce que je souhaite partager avec des lecteurs. Un jour, un de mes amis écrivains m'a dit : "si tu as quelque chose à dire, tu trouveras tes lecteurs. Alors fonce!"
C'est grâce à ses mots que j'ai le courage d'avoir la patience d'attendre... ;-)
Merci pour votre encouragement et votre passage sur mon blog
Belle journée à vous

Fran Viva 25/10/2016 01:24

J'aime tellement te lire, Sabine. Tes mots sont si évidents, si beaux à lire, apaisants quand tu parles des lieux qui t'inspirent. Quand tu évoques le parallèle avec l'attente et les refus essuyés par JK. Rolling... Et regarde où ça l'a menée... Patience, courage, persévérance, ton talent sera reconnu. Ecris, enchante nous encore <3

Sam 25/10/2016 11:04

Merci ma douce Fran. Tes mots me réconfortent. Et tu sais combien j'en ai besoin en ces moments de silence, d'attente. Je t'embrasse bien fort